L'internat a pour objectif d’offrir à tous les élèves les meilleures conditions de travail, de détente, de repos.

Il doit favoriser l’épanouissement individuel, développer le sens des responsabilités, permettre aux adolescents de devenir progressivement autonomes, réduire les inégalités.

 Le projet d’internat est basé sur un lien étroit avec les familles, les élèves et l’équipe de la vie scolaire. Cette dernière s’engage sur le bien-être des élèves et doit être sollicitée en cas de difficultés, de préoccupations. Un accompagnement est mis en place avec les familles pour tous les nouveaux élèves.

La vie à l'internat est basée sur les principes de la charte « bien vivre ensemble à l'école hôtelière ». Chacun, quel qu’il soit doit se sentir en sécurité, respecté. La relation entre pairs et avec les adultes doit être fondée sur le respect mutuel et la confiance, nécessaires à toute vie en communauté.

L’internat doit permettre l’apprentissage d’une citoyenneté, fondée sur les valeurs de la République :

Il s’agit tout d’abord de forger la citoyenneté en apprenant à travailler, à vivre ensemble et développer un sentiment d'appartenance à une entité collective.

Enfin, l’internat doit être un lieu essentiel de découverte des exigences de la démocratie :

Il faut apprendre à respecter la loi. Notre mission est de faciliter l'apprentissage des règles sociales et connaître par conséquent les règles de vie collective consignées dans le règlement intérieur de l’internat. Chaque interne doit comprendre qu’il a le devoir de les suivre. Il s’agit également de sensibiliser les élèves au respect de leur environnement (respect des biens, propreté des locaux…).

Action reconduite à la rentrée 2018 :

  • Études collectives pour tous les internes de seconde.

Effets attendus et indicateurs

  • Cette mesure est un des axes du travail collectif sur la charte de réussite des élèves de seconde. Elle résulte d’un constat fait en conseil de classe sur la difficulté des secondes à être autonomes dans leur travail.

Les objectifs :

  • Contrôler le travail des élèves de seconde
  • Les amener peu à peu à mieux gérer leur travail personnel et en comprendre les enjeux

Action dès la rentrée 2018 :

Mise en place d'une étude collective pour les élèves de premières et de terminales qui ne sont pas autonomes dans leur travail et ont besoin d'un accompagnement.

Nous distinguons deux statuts :

- « Les cadets» : l'élève a encore besoin d'un cadre qui le stimule.

- « Les autonomes» : l'élève a assimilé les règles de vie en internat et il est capable de travailler en autonomie, d’autodiscipline.

A tout moment, ce statut est révisable (manque de travail, comportement irrespectueux, non-respect des règles de vie en internat, etc…)

Le passage au statut « les autonomes » dépend des critères suivants :

- Respect des règles de vie en internat

- Autodiscipline (ponctualité, assiduité, tenue vestimentaire, comportement)

- Progression des résultats scolaires

- Avis favorable de l'équipe AED et CPE

- Implication dans la vie de l’internat.  

Lorsqu'un interne souhaite devenir « autonome», il en fait la demande par écrit auprès de l’assistant d’éducation de son internat (lettre de motivation)     

Modalités de suivi et d’évaluations :

  • Bilan trimestriel avec l’équipe vie scolaire lors des réunions de bilan et entretiens avec les élèves
  • Participation des AED aux conseils de classe chaque fois que c'est possible.
  • Indicateurs : résultats de conseil de classe, indicateur de sanctions pour travail non rendu ou matériel oublié, indicateurs de réussite.

Actions d’animations ou initiatives citoyennes :

Chaque soir, une animation différente est proposée par des assistants d'éducation diplômés qui encadrent nos internes entre 17h45 et 19h15.

Des soirées sont organisées dans le cadre de l'internat :

  • Projection de film en salle Aquitaine
  • Soirée Karaoké
  • Sorties sportives (rugby, hockey, bowling, escalade) ou culturelles (danse, théâtre, cinéma)
  • Soirée débat

Chaque sortie ou animation peut être financée par la maison des lycéens, pour les adhérents. 

Pour information, le montant des animations en 2017/2018 est de 4353€.

En 2016-2017 une salle de l'internat a été aménagée par la vie scolaire en salle « multisport » et financée par le Foyer Socioéducatif à hauteur de 3137,77€. Le FSE a aussi financé l'emménagement de la terrasse (270€) et a acheté un piano (850€)

Rendre nos élèves acteurs et responsables est une priorité quotidienne :

Encourager les élèves à s'associer à l'organisation des internats permet une meilleure implication. Le contrôle des tenues, le parrainage envers les élèves plus jeunes, l'aide aux devoirs entre pairs sont autant d'exemples d'initiatives à encourager. Ce type d'action peut créer une émulation entre élève et susciter l'ambition. Tout type d'action sera valorisé sur le bulletin et le livret scolaire.

Dispositifs de régulation :

Prévenir, gérer et dépasser les conflits en privilégiant le dialogue et la médiation dans une perspective éducative.

Afin que les élèves s’épanouissent au maximum à l’internat, l’assistant d’éducation est amené à mettre en place des dispositifs de régulation toujours dans la bienveillance. En cas de conflit, de manquement au règlement, ou de baisse de motivation concernant les cours, des actions sont donc mises en place toujours dans l’intérêt des élèves :

- « les tables rondes » : destinées à la régulation des conflits entre élèves, à améliorer le bien vivre ensemble pour les deux parties, les amener à réfléchir sur leurs actes.

- Les réunions mensuelles : chaque assistant d'éducation met en place des réunions avec les internes pour faire le point, écouter les suggestions pour améliorer la vie collective. Ces réunions doivent prévenir les conflits ou les résoudre.

- Prévention contre toute forme de bizutage : les élèves plus anciens s’engagent à l’accueil des jeunes internes. Le dispositif de la « solid’ère » qui lutte contre la discrimination, est engagé.

- Le « suivi des résultats scolaires » : chaque assistant d’éducation a accès aux notes, appréciations, et sanctions des élèves. Quotidiennement l’assistant d’éducation se tient au courant de ce qui s’est passé dans la journée, lors de la réunion journalière avec la CPE.

La collaboration avec les parents est un gage de réussite du projet d’internat.